• Tweets @FrenchCinema4D

    • INTERVIEW DE MIKE ZENG

      INTERVIEW I
      : MIKE ZENG

      ---------------------------------------------------------------------




      Il fait partie de ces artistes c4d qui travaillent un projet seul dans leur coin, qui affûtent chaque plan, construisent soigneusement des enchainement, racontent une histoire et finissent par sortir un magnifique film bourré de références.
      Son "Pause 2017 title" fait WAW!
      On a voulu mieux connaître son auteur /.


      Pause 2017 Titles Behind the Scenes

















      Get your coffee ready,
      "c'est parti" !









      Salut Mike.
      Qu’est-ce qui, selon toi, définirait ton style ?




      Alors, pour être honnête, je n’y ai jamais vraiment réfléchi. Je ne sais pas vraiment pourquoi mes créations possèdent cette géométrie aux lueurs froides et métalliques, qui s’apparentent parfois à l’univers steampunk ou aux mathématiques. Je ne pense pas qu’il y ait de définition propre à mon style, mais j'aime explorer tout un tas d'effets graphiques qui arrivent à me toucher. On retrouve des éléments récurrents au niveau du développement de mon style visuel, qui remonte à mon enfance. J’ai été très influencé par le jeu vidéo Halo et le film Alien, et pendant un temps, j’ai songé à devenir mathématicien après le lycée. J’ai travaillé sur un certain nombre de problèmes mathématiques quand j’étais au collège, et la modélisation mathématique est un type de conception que j’apprécie particulièrement.






      Et quel est ton type d’approche ?


      Généralement, lorsqu'il s'agit de projets personnels, j'aime utiliser mes souvenirs d'enfance comme source de motivation et de créativité. Il n'y a pas de règles ou d'étapes particulières, et le processus est très personnel. Un souvenir d'enfance particulièrement intense peut par exemple me donner envie de créer une œuvre en guise d'hommage. C'est probablement ma motivation principale quand il s'agit de projets personnels. C'est aussi la première étape de mon processus de création : je suis dans le bon état d'esprit !






      Tu as une phrase préférée,
      ou une autre que tu utilises particulièrement souvent ?
      Un sujet de prédilection ?



      J’adore commencer une phrase par « Je pense… » ou dire tout le temps « 我觉得吧 (wo jue de ba) » en chinois quand je parle avec des gens. J’aimerais être capable d’exprimer mes pensées ou faire en sorte que les gens les comprennent pour faciliter les échanges. J’aime aussi beaucoup aller au fond des choses quand je discute, même si ça doit mener à des débats animés.










      Est-ce que tu peux nous en dire plus sur ton parcours
      et ce que tu fais ? Quelles sont tes spécialités ?
      Comment les as-tu découvertes ?


      C’est un long parcours, que je me ferai un plaisir de partager avec vous - qui n’aime pas parler de soi quand les gens s’intéressent à votre histoire ? Je jouais beaucoup aux jeux vidéo quand j’étais jeune, et je pense que j’étais même plutôt bon. J’ai beaucoup joué sur Famicom et sur PC. Sinon, j’ai été beaucoup influencé par ma mère, qui est une joueuse de guitare classique. C’est ainsi qu’à 13 ans, pour m’amuser, j’ai commencé à composer de la musique dès que j’avais un peu de temps libre, mais mes morceaux sont pour la plupart très mauvais ! J’ai commencé à toucher au design vers mes 15 ans en faisant des jeux et des animations sur Microsoft PowerPoint. Oui, sur PowerPoint. J’ai découvert ce logiciel au collège, dans le cadre de mon cours d’informatique. Notre professeur nous avait expliqué quelques bases, comment utiliser les animations et les lancer. J’ai tout de suite compris qu’il était possible d’en faire des jeux, ce que je me suis empressé de chercher sur Google (qui était encore accessible en Chine à l’époque). J’ai découvert le site PPTHeaven (pptheaven.mvps.org) dont je suis toujours l’ambassadeur. On y retrouve d’ailleurs mon nom dans la rubrique « Contributeurs ». PPTHeaven présente une véritable myriade de jeux, d’animations et de créations réalisés sur PowerPoint ! J’ai alors commencé à créer des génériques pour des jeux et des films comme Halo, Iron man et Batman sur le logiciel, disponibles sur ma chaîne YouTube
      https://www.youtube.com/user/zaoeyosc/videos.



      Et c’est là qu’on en vient au moment où je me suis mis à la 3D. Ça va, vous me suivez toujours ? Après avoir passé les concours d’entrée pour l’université, je suis tombé sur le site VideoCopilot qui m’a fait découvrir After Effects, un logiciel beaucoup plus puissant que PowerPoint. Malheureusement, je n’ai pas été accepté en licence de design car mon niveau n’était pas suffisant. Je ne savais pas vraiment trop à quoi m’attendre pour l’université. Mais je savais seulement qu’en Chine, un cursus universitaire représente un gros avantage pour la vie professionnelle. C’est pourquoi mon père a accepté que je fasse des études de comptabilité dans un institut économique, semblable à une université mais ne dispensant que des formations liées à l’économie. Je m’amusais toujours sur After Effects pendant mes années à la fac, et je n’allais qu’aux cours de maths et d’anglais, séchant tous les autres. Puis j’ai appris qu’il existait une formation arts et média axée sur l’utilisation de logiciels 3D, le motion design et les arts numériques. C’était la formation parfaite, un condensé de tout ce que j’ai fait pendant mon enfance, sauf que j'étais déjà dans mon cursus économique. J’ai commencé à me renseigner sur les meilleures universités des médias chinoises, et c’était l’Université de communication de Chine qui se plaçait en haut du podium. J’ai donc abandonné mes études en deuxième année et suis parti à l’autre bout de la Chine pour Beijing. J'y suis allé en tant qu'auditeur libre en choisissant mes cours un peu au hasard, et j’y ai appris énormément de choses sur les films et le motion design. Je savais que j’avais fait le bon choix, et ça m’a donné énormément de motivation et d’énergie. J’ai découvert l’existence de Cinema 4D à l’université, tout appris en autodidacte sur internet, et c’est là que je me suis vraiment penché sur les long métrages et le title design.












      Et “Zaoeyo”, ça veut dire quoi ?
      Pourquoi as-tu choisi ce pseudo ?




      Ah ! Ça fait plaisir de voir que vous êtes curieux, car quand je dis que mon pseudo est « zaoeyo », très peu de personnes me demandent son origine. Ça remonte au collège, et c’est la contraction de mes deux passions de l’époque. Je vous explique :

      Z = Zeng, mon nom de famille.
      aoe = Age of Empire, un jeu culte de Microsoft auquel j’étais accro.
      yo = Yu-Gi-Oh, un anime japonais qui raconte l’histoire de Yugi et de ses amis qui font des duels de monstres pour sauver le monde.

      À l’origine, mon pseudo complet était Zaoeyo S.C. (s = science, c = créativité), sauf que je le trouvais trop long et j’ai juste supprimé les lettres finales. Ce pseudo est composé de deux éléments que j’adorais quand j’étais jeune, mais ce n’était pas mes seules passions. J’en ai juste pris deux au hasard, les ai contractées et ça m’a plu. Ça fait maintenant 11 ans que j’utilise ce pseudo, et il me rappelle constamment la personne que je suis depuis toujours. Mon corps, c'est ce qui contient mes souvenirs et tout ce que j'aime.











      Pourquoi et comment t’es-tu intéressé à Cinema 4D ?



      Je pense que Cinema 4D est particulièrement adapté pour les concepteurs et les artistes qui veulent faire des créations rapides. J’ai testé plusieurs logiciels de 3D comme 3DS Max, Maya et Blender, et leurs interfaces trop complexes m’ont fait perdre l'envie de travailler avec.






      Quelle est la fonction que tu préfères dans Cinema 4D ?
      Il y en a que tu utilises beaucoup ?




      MoGraph, qui permet de créer une multitude de détails en utilisant seulement quelques effecteurs. J’utilise aussi beaucoup le cloneur, très simple à prendre en main et qui m’aide à apporter de la profondeur à mes scènes en y apportant beaucoup de détails.





      Quels logiciels utilises-tu généralement
      et quel est ton processus de réflexion ?
      Avec quel matériel informatique ?
      Est-ce que tu penses ajouter des éléments à ton setup ?



      Mon panel de logicielsest assez basique, je travaille notamment avec Cinema 4D, After Effects et Première. En ce qui concerne ma configuration, j’ai un PC avec un processeur Intel i7 5960X, 16 Go de RAM et deux cartes graphiques Nvidia GeForce GTX 980Ti. Je passerai peut-être prochainement à 64 Go de RAM.






      Revenons-en au moment où tu as décidé de ce que tu voulais faire. Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir artiste de métier ?


      Je ne me considère pas comme un artiste de profession, j’ai juste fait ce que j’aimais et je suis devenu designer. Après les concours d’entrée à l’université, j’étais très orienté motion design et passais mes journées sur After Effects. À l’époque, je regardais des vidéos sur Vimeo tous les jours et j’en sauvegardais plein, des court-métrages aux tests d’effets spéciaux. J’aime cette façon de créer et de diffuser ses idées.








      Peux-tu maintenant nous dire comment tu es arrivé à un tel niveau ? Est-ce que tu as suivi une méthode particulière ? Ou c’est plutôt une question d’état d’esprit ?



      Honnêtement, je ne sais pas vraiment comment j’en suis arrivé là, je ne fais que réaliser mes idées et laisser parler ma passion pour le motion design. Je ne crée pas de contenu tous les jours, et je n’ai pas spécialement d’horaires fixes. Je pense que c’est principalement une question de volonté d’apprendre sur le long terme que j’ai en moi depuis le collège. J’ai dû commencer le design autour de mes 15 ans, et j’en ai maintenant 24. Ça fait donc 9 ans d’apprentissage continu.







      Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui débute sur c4d ?
      Quel processus de création suivre ?




      Je pense qu’au début, il faut apprendre les bases du logiciel, même si ça peut sembler ennuyeux. C’est très important dans la création car ça permet de gagner beaucoup de temps. Je n’ai pas vraiment appris à me servir du programme à mes débuts, je suivais juste mes envies, mais vu qu'il existe beaucoup de raccourcis et de techniques qui sont très utiles, je perdais un temps considérable.

      Quant au processus de création (pour des projets personnels), je pense qu’une réflexion préalable est de rigueur. Ensuite, il faut mettre en pratique ses idées jusqu’à trouver celle que l’on voudra exploiter. Je dirais que le plus simple pour vous serait de suivre une méthode classique pour votre première création.





      Quelques mots sur tes sources d'inspiration ?



      Je pense qu’elles remontent à mon plus jeune âge. Ma mère jouait de la guitare classique, était programmeuse et traductrice de japonais, j’ai donc probablement été influencé par la musique classique et la culture du numérique depuis le berceau. Et quand j’étais en primaire, beaucoup de films de série B comme Alien, Terminator et Predator passaient à la télévision. Ils m’ont d’ailleurs filé les pétoches avec leurs univers sombres et inquiétants, mais il n’empêche qu’ils m’ont énormément inspiré. Je jouais aussi énormément aux jeux vidéo et j’ai passé mon enfance sur Contra, Super Mario et Mega man sur console et sur Halo, Half life, Starcraft et Age of Empire sur PC. Je pense que cet ensemble de références m’a donné cette inspiration qui caractérise maintenant mon travail.






      Qu’est-ce que tu penses de l’art ?
      Du motion design ? De la 3D ?
      De ce qui se fait sur le marché ?




      Je pense que l’art vient d’une création personnelle qui met à nu le cœur et l’âme de son auteur. Pour ce qui est du motion design et de la 3D, je pense qu’il s’agit de l’expression de l’esprit et des pensées de l’artiste. Je n’ai jamais pu voir ça comme un business ou un marché.









      Parle-nous d’un projet ou d’un ensemble de projets.
      Que peux-tu nous dire sur ton inspiration, l’idée initiale,
      le processus de réalisation, etc. ?




      J’aimerais vous parler du processus de création du générique d'Organic Machines. Le résultat de ce projet était totalement inattendu. Au début, je travaillais sur un projet de réalité virtuelle qui avait besoin de modélisations d’ADN. J’ai créé quelques ébauches un peu au hasard et j’ai découvert un type de structure particulièrement intéressant quand je reliais des points et des lignes. J’ai ensuite décidé d’effectuer une série de créations en reprenant ce modèle que j’ai appliqué à des créatures comme des insectes ou des organes. Suite à cela, j’ai posté mes maquettes sur Behance et quand l’un de mes amis est tombé dessus, il m’a suggéré de faire une séquence d’ouverture avec ce type d’artwork. J’ai beaucoup aimé l’idée, et j’ai inséré les noms des membres de l'équipe de District 9 dans le générique. Il m’a toutefois fait remarquer qu’il est illégal d’utiliser des noms de personnes sans leur accord et m’a suggéré de les remplacer par des noms de personnages de fiction, comme Ghost in the Shell. J’ai absolument adoré l'idée et j’ai même utilisé une des pistes de la soundtrack de Ghost in the Shell 2 comme musique pour le générique. Mais après avoir écouté la soundtrack du jeu Metal Gear Solid, je me suis rendu compte que je voulais un solo de guitare pour son effet élégant et mystérieux. J’ai trouvé un super morceau de guitare sur YouTube et j’ai contacté le musicien pour lui demander si je pouvais utiliser sa musique. Ce sont toutes ces petites choses qui ont contribué au résultat final.









      Sur quoi travailles-tu actuellement ?
      Pourquoi, et quelles tâches dois-tu effectuer ?




      Je travaille actuellement en tant qu’infographiste 3D sur le projet BeautyofScience, pour lequel nous réalisons des vidéos sur l’infiniment petit, comme les réactions chimiques. Vous pouvez retrouver nos travaux à cette adresse : http://vimeo.com/beautyofscience2016. Je les aide pour le montage et le langage CG. J’adore la science depuis le collège et vu que cette entreprise combine science et design, j’ai décidé de les rejoindre. Grâce à l'entreprise, j'apprends énormément de choses en sciences et en anglais, ce qui pourra m'être utile lorsqu'il s'agira de communiquer avec des étrangers et de créer pour eux.





      Mike, merci pour cette interview et pour le temps que tu nous as accordé !



      http://zaoeyo.com/
      https://www.behance.net/zaoeyo


      Interview : Dotcom
      Traduction : Mediaworks

      Commentaires 4 Commentaires
      1. Avatar de gillesevrard
        gillesevrard -
        Juste pour dire que j'ai lu jusqu'au bout avec un certain interet Merci pour le partage.
      1. Avatar de flahaut
        flahaut -
        je suis un fan d'Organic Machines, qui me fait penser à du Giger ( Alien )

        comme il en parle comme un de ses outils favoris, je suppose que c'est fait avec Mograph ?
      1. Avatar de bru
        bru -
        J'ai aussi lu jusqu'au bout, et regardé les différentes vidéos. C'est magnifique !

        Grand merci !
      1. Avatar de la08
        la08 -
        Pourquoi rajoutez-vous du grain sur les images?